Archive for the Category » Cambodge «

Un an : On fait le bilan !

Cela fait maintenant un an que nous avons décidé de quitter notre petite vie en France pour partir à la conquête du monde ! Le projet initial était, rappelons-le, d’aller à la rencontre de ces personnes qui ont décidé de partir vivre à l’étranger, soit pour monter leur propre business soit pour travailler pour une entreprise sur place.

Nous tenons à remercier tous ceux qui nous suivent sur Facebook et toutes les personnes qui ont acceptées de partager leur histoire (une centaine tout de même !). Du Restaurateur au Président de la Chambre de Commerce Européenne, ils ont tous accepté de jouer le jeu et de nous expliquer les raisons qui les ont poussés à quitter la France pour s’installer ailleurs.

Nous nous rappelons des soirées parisiennes organisées dans les apparts où nous entendions souvent parler de ces personnes parties vivre à l’étranger et ayant décroché THE job. Pour être francs, nous n’avions pas vraiment à l’époque la vie que nous attendions. Le climat social n’était pas au top et les perspectives pour deux jeunes qui veulent plus qu’une vie partagée entre le 9h/19h du lundi au vendredi, l’heure de trajet en métro/RER pour aller travailler (quand il n’y a pas de grève) et le week-end qui passe trop vite pour avoir réellement le temps de récupérer, nous avions franchement une « envie d’ailleurs ».

C’est donc avec une touche de ras le bol, un brin de nervosité, et une énorme soiffe de découverte que nous avons parcouru la Thaïlande, le Cambodge, le Laos, le Vietnam, les Philippines, la Malaisie, et l’Australie, avant d’arriver au Canada. Un an de voyage, à la découverte de ces autres cultures, ça forge le caractère et ça ouvre les yeux sur toutes les options qui s’offrent à nous.

Nous pensons qu’il est maintenant temps de partager avec vous notre conclusion. Si vous avez lu les interviews que nous avons menées, vous avez peut-être constaté que nous évitions de donner notre opinion afin de ne pas influencer les réponses des personnes interrogées. Chaque personne que nous avons rencontrée avait ses propres raisons de quitter son pays. Certains ont effectivement décroché un super contrat à l’étranger mais la plupart ont eu leurs opportunités une fois sur place.

Nous n’avons rencontré personne pour qui tout a été facile. La plupart d’entre eux se sont adaptés à leur nouvelle vie, ils se sont battus pour se faire une place et ont dû faire de nombreux sacrifices. Nous nous sommes rendus compte que lorsque nous  entendions parler de ce fameux « copain parti vivre à l’étranger », on ne nous racontait que le plus croustillant, en déformant ou en occultant souvent des détails essentiels (sûrement pour donner un peu de magie au récit et entretenir le mythe de l’expatrié). Et évidemment que ces récits font rêver, l’herbe est toujours plus verte vue de loin…

Maintenant que nous faisons nous aussi partie de « ces personnes qui ont franchi le pas », nous pouvons vous garantir que le fait de partir à l’étranger (avec ou sans préparation) est une expérience de vie qui ouvre les yeux ! Si vous en ressentez le besoin, foncez ! Il est vrai que ça peut faire peur, on ne sait pas ce qu’on va trouver, comment nous allons nous adapter, comment nous allons supporter le fait de sortir de notre petite zone de confort etc. Il faut savoir que c’est justement cette incertitude qui vous procurera l’excitation et vous fera grandir ! Allez-y ! FONCEZ !

Nous vivons aujourd’hui à Montréal où nous avons tous les deux trouvé un job dans notre domaine, le web marketing. Nous avons d’ailleurs monté un nouveau projet  www.mylittlebigweb.com et nous continuons nos interviews. N’hésitez pas à partager nos articles et  à liker notre page Facebook. Nous continuerons à poster des articles sur My Little Big Trip au fur et à mesure de l’évolution de notre voyage de vie.

Encore merci de nous suivre !

Eugénie et Maxence

Eugénie Delhaye  Maxence Pezzetta

Entre deux trottoirs… Soyez patients!

Nous aurions pu écrire : la circulation en Asie mais nous sommes au Cambodge en ce moment et nous avons l’impression que c’est encore plus marqué qu’en Thaïlande. Explications: Ici le code de la route est pour ainsi dire inexistant. La règle semble être : « si vous vous arrêtez, vous aurez une amende ». Ainsi, alors que chez nous, la plupart des carrefours (dont les routes) ont plusieurs voie de circulations et sont régies par des feux ou des ronds-points, ici, tout le monde avance sans se préoccuper de son voisin. Il est courant, lorsque le tuk tuk roule, qu’il frôle un vélo ou une mobylette, et le plus étonnant, c’est que les gens ne s’offusquent pas !

Autre élément qui peut être intéressant à signaler, les véhicules à moteur sont limités à 30km/heure et il ne semble pas y avoir énormément d’accidents par ici. Les voitures sont toujours en bon état et nous n’avons pas vu de véhicules accidentés. Il est courant de voir entre 3 à 6 personnes sur une seule mobylette! ‘i il y a des enfants, ne vous offusquez pas de voir un enfant de 3 ans debout entre le père et la mère. Le plus étonnant que nous ayons vu reste tout de même un chien qui était assis sur le porte-bagage de la mobylette. Nous ne pourrons  malheureusement pas vous apportez la preuve par l’image car nous n’avons pas été assez rapides à dégainer l’appareil photos.

En tant que piéton, là encore, c’est une autre histoire. En reprenant les règles de bases (c’est-à-dire que les véhicules ne doivent surtout pas s’arrêter), il est bien entendu totalement exclu d’attendre des voitures, tuk-tuks, motos ou vélos qu’ils vous laissent passer. Au mieux, ils ralentiront, ce pour quoi, il faut saisir sa chance immédiatement. Ainsi, il est fréquent de se retrouver au milieu de la route, avec des motos et des tuks tuks, nous évitant habilement. En effet, il n’est pas rare de réussir avec succès à traverser  la première moitié de la route, mais la deuxième moitié ne nous laisse, généralement, pas la même chance. Il faut donc attendre patiemment, alors que les véhicules à moteurs en tout genre nous « rasent », d’avoir une chance de passer. Mais surtout ne vous inquiétez pas, ça ne dure jamais plus de 1 min ! :wink:

     Maxence Pezzetta

Où et à quel prix se loger à Siem Reap?

Il n’est pas forcément nécessaire de réserver votre hôtel/guest house à l’avance. En effet, lorsque vous arrivez à Siem Reap vous trouverez un tas d’auberges de jeunesse. Le meilleur moyen de trouver un bon prix est de faire un tour dans un ou deux quartiers regroupant un bon nombre d’auberges et de demander le prix de la nuit.

Au bout de 2-3 auberges, vous aurez une idée et vous pourrez commencer la négociation (oui même les chambres se négocient au Cambodge). Pour vous donner tout de même un indicatif de prix, vous pouvez trouver une chambre (pour deux) avec air conditionnée ou ventilateur entre 6 et 8 Dollars US (ce qui revient entre 3 et 4 Dollars US /pers : 2-3 Euros)

Astuce : Si vous voulez la chambre au plus bas prix, demandez en une avec ventilateur (et non air conditionnée). Personnellement, nous le faisons et nous avons même tendance à préférer avec ventilateur (l’air conditionnée peut vite vous donner mal à la gorge).

Voici la liste des Guests Houses dans lesquelles nous avons séjourné, les prix, et nos avis:

Angkor Western Lodge

Prix : 8 Dollars US/nuit pour une chambre double avec salle de bain privée (4 Dollars/pers)

Notre avis : Pour notre première auberge et après 18h de trajet pour arriver à Siem Reap, nous avons fait un grand sourire en voyant notre chambre ! Pour le prix, la chambre est charmante, propre, et l’hôtel dispose de tous les services nécessaires (laverie, réservation de billets de bus, Visas etc). Le restaurant propose une nourriture de bonne qualité. En revanche, leur connexion internet est très mauvaise et il n’y a pas de pièce commune (ce qui en fait plus un hôtel qu’une auberge).

Adresse : 81 Vihea Chen Villagesiem Reap Town, Siem Reap, 855, Cambodia

Garden Village Guest House

Prix : Entre 1 et 2 Dollars US en dortoirs et entre 3 et 4 dollars US/personne en chambre privée

Notre avis : En faisant le tour des auberges, nous avons constaté que celle-ci était pleine (ce qui n’était pas du tout le cas pour les autres). Poussés par la curiosité, nous avons décidé de prendre 2 nuits. L’hôtel dispose d’une superbe salle commune avec billard, TV, Bar/Restaurant. L’ambiance est très conviviale et l’endroit est parfait pour rencontrer d’autres routards. En revanche, l’état des chambres est assez délabré. Si L’hygiène était un peu meilleure, cette auberge serait surement une des meilleures de Siem Reap rapport qualité/prix.

Adresse : à 400 mètres sur la rue Pub de Sivatha Boulevard, vous verrez leur panneau de signalisation sur votre droite

Tel : +855 (0)12 217 373

Mail : gardenvillage@asia.com

♣ Soksan Angkor Garden

Prix : 5-10 Dollars US/nuit (2.5-5 Dollars/pers)

Notre avis : Nous sommes tombés dessus par hasard en voyant le panneau dans la rue. Le détour a valu le coup puisque nous avons tout de suite réservé 2 nuits dans cette auberge. Le cadre est agréable, le personnel également. Cette auberge est propre et calme. En revanche, en raison de son manque d’indication, peu de routards connaissent cette auberge, elle reste donc assez vide. Le top est de dormir ici et d’aller rencontrer du monde à la Garden Village Guest House.

Adresse : 151, St. Sok San, Phum Steung Thmey, Sangkat Svay Dangkum, Siem Reap, Cambodia

Tel: +855 636 30 38 30 / +855 97 584 56 14

E-mail: rsvn@soksanangkor.com

     Maxence Pezzetta

Bienvenue au Cambodge !

Le Cambodge, et notamment la région de Siem Reap, est connu pour ses temples d’Angkor. D’un côté plus sombre, le Cambodge est également connu pour son génocide et la période sanglante des Kmers rouges. Le Cambodge a des frontières communes avec la Thaïlande à l’ouest et au nord-ouest, le Laos au nord-est et avec le Viêt Nam à l’est et au sud-est. La majorité des Cambodgiens sont de religion bouddhiste (96 % de la population).

Nous détaillons chaque ville dans lesquelles nous avons séjourné en vous donnant toutes les informations que nous avons récoltées.

Les voyageurs que nous avons rencontrés nous ont expliqué que leurs guides de voyage leur donnaient beaucoup d’information, beaucoup d’adresses et d’hôtels, mais que la pertinence était souvent contestable. Nous avons donc décidé de vous donner uniquement des adresses que nous avons visitées. Vous trouverez donc moins d’adresses mais elles seront en revanche beaucoup plus détaillées que dans les guides.

Chaque fiche pays sera mise à jour régulièrement afin de vous donner un maximum d’informations. Vous pouvez vous inscrire à notre page Facebook pour être averti de toutes les mises à jour. Vous pouvez également nous faire part de vos bons plans et remarques (rubrique « contactez-nous« ) afin de compléter chaque fiche pays. Si vous nous laisser votre prénom, nous pourrons vous citer à la fin de l’article pour vous remercier de votre contribution :wink: . Un album photos sera également mis en place pour référencer l’ensemble des contributeurs (nous espérons que tu nous enverras ta photo : l’envoyer via Facebook) :grin:

     Maxence Pezzetta

A la découverte de la civilisation khmère !

4h30 du matin : driiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiing ! Le réveil sonne ! Nous avons rendez-vous dans 30 min avec un Tuk Tuk appelé Vong (très sympathique, rencontré la veille) pour aller visiter les temples d’Angkor et en profiter pour voir le soleil se lever.

5h : Départ pour les temples. Nous y arrivons moins de 20 minutes plus tard pour admirer le lever du soleil. Petit bémol, Vong, qui nous avait promis hier qu’il allait demander un guide français, nous assure que nous ne lui avons pas demandé clairement la veille et de ce fait, aucun guide n’est prévu… Grosse déception, nous ne souhaitions pas visiter les temples sans rien comprendre de ce qui s’est passé pendant plus de 500 ans dans ces lieux. Nous avons donc acheté un guide papier vendu à la sauvette, toujours mieux que rien du tout.

La balade au sein du temple principal d’Angkor durera 2h30 (nous aimons prendre notre temps) et nous enchainerons les temples jusqu’à 16h ! Pour un démarrage à 5h du matin, nous sommes fiers de nous!  :grin: Et pour ceux que ça intéresse, voici les temples qu’on a visité : Angkor Wat, Bayon, Baphun, Terrace of the Elephants, Thommanom, Chay Say Thevoda et Ta Keo. Nous enchainons demain avec la forêt inondée et les temples adjacents du Roluos.

Pour résumer en quelques lignes, les temples sont majestueux, incroyable tout ce que l’homme peut faire pour montrer qu’il a du pouvoir et pour la religion. Nous avons tout de même regretté de ne pas avoir eu de guide qui puisse nous expliquer la vie de la cité, l’histoire et les mœurs de chaque temple. Nous ferons nos devoirs dans les jours qui viennent, vive Wikipédia ! :grin:

   Maxence Pezzetta

Vous avez faim ? Mangez du chien!

Oui oui oui, on a assisté hier soir à notre premier repas canin ! Pas nous bien sûr, mais un couple de français rencontrés au détour d’une ruelle. Ils nous ont proposé de nous joindre à leur repas… du chien !!! Et pas n’importe quelle partie : la tête et les pattes !

- « On a déjà tenté les cuisses hier et on voulait essayer la tête hier. Vous devriez goûter ! Ça a le goût de canard ! C’est délicieux ! »

- « Euh… non merci les gars, on va se contenter de prendre la photo. »

La preuve en image !

 

Petit sondage : seriez-vous capable de manger du chien ???

Vous pouvez répondre dans la partie « laisser un commentaire » en bas de l’article :wink:

En tout cas, ça fait très bizarre d’avoir une tête de chien dans une assiette devant soit!  :shock:

 

     Maxence Pezzetta

Cambodge : 26h de voyage !!!!

Départ lundi matin pour le Cambodge, itinéraire prévu :

  1. Bus pour aller au bateau de 11h à 12h30
  2. Bateau pendant 3h
  3. Bus pendant 3h
  4. Re-bus de 19h à 5h du matin

Comme prévu, le taxi arrive pour nous prendre à 11h, on est préparé psychologiquement à passer un des pires trajets de notre vie. Les bus que nous avons pris auparavant en Thaïlande nous ont donné un avant-goût… :wink:

Nous arrivons donc au port à 11h20. Une heure dix avant que le bateau n’arrive. Ça va, on est large. Nous embarquons à l’heure dite mais départ avec une demi-heure de retard. Trois heures plus tard, nous arrivons au port et là, les gars du bateau nous disent qu’il faut qu’on reste là. C’est pourtant curieux, la fille de l’agence de voyage nous a dit que nous prenions un bus vers 15h30. « Non, non, pour Bangkok vous restez sur le bateau ». Ok, nous restons sur le bateau en nous disant qu’on s’arrêtera surement au prochain. Effectivement ! Sauf que le prochain s’arrête 3h plus tard. Nous arrivons là en nous disant que nous aurions dû nous arrêter au premier arrêt…

Persuadés d’en avoir pris pour 12h de trajet supplémentaire, nous écoutons avec soulagement le gars du port nous expliquer que le bus pour Bangkok arrive dans une heure ! Cool ! En fait, nous avons été super chanceux, nous venions de changer 3h de bus pour 3h de bateau ! C’est quand même bien plus sympa !

Le bus arrive, nous y montons et là … le bus était un bus de luxe tout neuf avec possibilité de baisser son siège à 150 degrés! Cool ! Le trajet s’annonce bien moins pénible que prévu surtout vu les horaires : 19h -  5h du mat’. :cool:

Le trajet se passe bien entre lecture et vidéos. Nous finissons tout de même par nous endormir. A 3h du matin, nous sommes réveillés par le chauffeur qui crie « Bangkok! Bangkok! ». Arrivés avec 2h d’avance et un besoin de réactivité pour comprendre ce qu’il nous arrive.

Nous prenons un Tuk Tuk pour attraper le train de 5h50 à destination du Cambodge avec plus de 2h d’attente en prévision (il est 3h du matin). Arrivés à la gare, nous nous rendons compte que ce n’est pas une gare ferroviaire mais une gare de bus ! Gardons notre sang froid. Après 5 min de recherche, nous nous apercevons que le prochain bus part à 4H30 soit dans moins d’une heure. On a de la chance ! :mrgreen:

Cette fois-ci, le bus qui nous attend n’est pas de la même gamme que le précédent. Les sièges sont défoncés, l’air conditionné ne se règle pas et i n’y a pas d’espace pour mettre les sacs ! C’est parti pour 4h avant d’arriver à la frontière… :roll:

A peine arrivés, nous reprenons un Tuk Tuk pour arriver au poste frontière. C’est là où les choses se corsent. Où doit-on aller ? Un homme nous conseille d’aller dans une direction. Nous sommes prudents, il parait qu’il y a beaucoup d’arnaques. La direction qu’il nous indique est la même que sur le panneau, nous y allons. Nous passons avec succès toutes les étapes pour rentrer au Cambodge (sortie du territoire, demande de visa, obtention du visa, entrée sur le territoire cambodgien). L’homme est toujours avec nous. Il se trouve être un guide employé par l’état cambodgien pour guider les touristes. Il prend le bus avec nous qui nous amène à la gare de bus pour ensuite prendre un taxi pour aller jusque Siem Reap à 2h de route de là.

Nous sommes arrivés au Cambodge et tout s’est déroulé au poil ! Une journée de pause avant de partir à la découverte des temples d’Angkor !! :tounge:

     Maxence Pezzetta

Un petit peu de vocabulaire

La langue officielle au Cambodge est le Khmer. Voici les mots et expressions qui vous permettront de vous en sortir :grin:

Combien ça coûte ? Teï Tlaï Ponmân ?

Bonjour : Suai s’dei

Au revoir : Lia sunhhao-y

S’il vous plaît :

Merci : Aw Kohn 

Pardon : Sohm Toh

Oui (pour les hommes) : Baat
Oui (pour les femmes) : Jaa 

Non : te

Je ne vous comprends pas : Kniom Mïn Yuol Pi Neak Té

Est-ce que quelqu’un parle anglais ? Tii nih mian niak jeh phiasaa awngle te?

Il ne vous reste plus qu’à trouver comment prononcer tout ça ! :grin:

    Maxence Pezzetta


Quel budget prévoir au Cambodge ?

♣ Monnaie : Le Riel

Nous avons été très surpris de voir qu’au Cambodge, notamment dans la région de Siem Reap, les achats se font en Dollars ! Vous pouvez payer en Riels mais il est fréquent qu’on vous rende la monnaie en Dollars et en Riels pour compléter.

Il n’y a pas de billet, 1 Dollar = 4000 Riels. Par exemple, si la personne doit vous rendre 1.25 Dollar, elle vous donnera un Dollar et 1000 Riels. Même dans les centres commerciaux, pharmacies etc, les prix sont affichés en Dollars. Au distributeur de billets, vous retirerez en dollars également… Le taux de change ne varie pas au niveau des commerces (ils ne vérifient pas tous les matins le taux…).

Par conséquent, au niveau du taux de change, il faut procéder de la sorte :

1 Euros = 1.29 Dollars = 5160 Riels         1 Dollar US = 4000 Riels

1 Dollar Australien = 1 $ = 4000 Riels    1 Dollar Canadien = 1$ = 4000 Riels

1 Livre Sterling = 1.6$= 6400 Riels

♣ Le budget (calculé par jour et par personne en Dollars US et en Euros )

Vous trouverez dans chaque fiche pays de ce site deux types de budget:

Le budget « Survivor » pour ceux que la crise suit partout

Le budget « Routard » pour ceux qui veulent se faire plaisir tout en cherchant les bons plans

Attention : Le budget est calculé en saison basse (mars-mai/septembre-octobre). A partir de novembre jusqu’en février-mars, nous entrons en haute saison et les prix peuvent augmenter (mais le Cambodge n’est pas trop touché par les augmentations). La bonne nouvelle est que tout se négocie au Cambodge donc vous pourrez facilement obtenir ces prix. Le budget « transport » est calculé en fonction du choix que vous faite (vos tongues, un Tuk Tuk, ou un vélo).

Siem ReapSurvivorsRoutards
Logement
1-2$ = 0.71-1.42 Euros
3-4$ = 2-3 Euros
Transport
0-5$ = 0-3.55 Euros
0-15$ = 0-11 Euros
Nourriture
3-6$ = 2.13-4.26 Euros
4-7$ = 2.8-5 Euros
Loisirs
20-30$ = 14.2-21.3 Euros
30-40$ = 21.3-28.4 Euros
Total
23--30$ = 16-21 Euros
37-66$ = 26-47 Euros

Comme vous le constatez, le coût de la vie au Cambodge n’est pas très élevé. En revanche, les activités touristiques  (surtout à Siem Reap ) sont TRES chères ! Vous risquez même de vous dire parfois « 20 dollars pour ça ?! ». NÉGOCIEZ TOUT ! Les temples d’Angkor viennent effectivement gonfler sévèrement le budget total à Siem Reap.

    Maxence Pezzetta

Où et à quel prix se loger au Cambodge?

Selon les villes, vous pouvez vous loger entre 1 et 3 Dollars US en dortoirs et entre 3 et 4 Dollars US/personne en chambre privée. Les Guest House sont rarement pleines au Cambodge. Vous pouvez donc réserver votre première nuit et chercher autre chose une fois sur place. Pour connaître la liste des auberges que nous avons visitées ainsi que les prix, cliquez sur la ville de votre choix. N’hésitez pas à nous écrire pour nous faire part d’autres auberges qui valent le coup d’œil  :wink:

SIEM REAP

Astuce : Les auberges de jeunesse et hôtels proposent souvent un service de blanchisserie. Vous n’avez donc pas besoin de prévoir des tonnes de vêtements. Tarif : 1 Dollar US/kg.

     Maxence Pezzetta